Gironde : une épicerie pour lutter contre la désertification rurale

France 3

Deux jeunes filles ont décidé d'ouvrir une épicerie dans leur village où tous les commerces ont disparu. Elles viennent de lancer une campagne de financement participative.

À Caumont (Gironde), deux jeunes femmes, Gwladys Genaro et Maïlys Gaïato, ont décidé d'ouvrir une épicerie, "Le P'tit Caumontoir", dans le but de lutter contre la désertification rurale. "Par le biais de ce magasin, on sait que c'est un service qui va être rendu. Le service c'est l'accessibilité. C'est très important ici pour la population vieillissante des environs", expliquent-elles. Dans cette commune de 156 habitants, il faut faire huit kilomètres pour trouver la première boulangerie.

73 000 euros

Du coup , l'idée séduit déjà les habitants. Depuis la fermeture du dernier commerce de proximité il y a 20 ans, la commune a bien tenté de relancer la dynamique, en vain. Ce projet-là redonne le sourire au maire qui a décidé de le soutenir financièrement. Tout est déjà budgétisé. Le coût total du projet s'élève à 73 000 euros. Les banques étant frileuses elles ont donc décidé de faire appel au financement participatif sur internet. Elles ont jusqu'au 15 mai pour récolter les 3 200 euros manquants.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne