Gironde : une association fait surfer des jeunes non-voyants

FRANCE 3

Pratiquer le surf lorsque l'on est non-voyant, cela peut paraître compliqué. Pourtant, une jeune association le permet avec beaucoup de passion de la part de ses animateurs.

Il faudrait beaucoup plus que 500 mètres dans le sable pour décourager Steven. Le bonheur de cet adolescent non-voyant est simple comme une initiation au surf, mais une fois ses repères pris. "Ils n'ont pas une déficience, mais un avantage. Nous on se fit aux vagues. On sent le courant, alors qu'eux ne font que l'entendre, ils le sentent juste. C'est un avantage", explique Pierrick, bénévole de l'association See surf. L’adaptation sonore à l'environnement est guidée et sécurisée par les encadrants du surf club de Lacanau (Gironde) et Steven peut glisser jusqu'à la plage.

Ils relèvent le défi

Ce jour-là, ils sont une dizaine à se lancer dans les vagues de l'Atlantique. Tous sont non-voyants ou déficients visuels, mais ils relèvent le défi. L'association See surf est la seule de l'Hexagone qui permet à de jeunes handicapés visuels de surfer eux aussi. Une belle histoire qui dure depuis 5 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne