François Hollande ne peut pas être "normal et président", selon Léonard Trierweiler

Léonard Trierweiler lors de la cérémonie des Public Buzz Awards à Paris, le 1er avril 2015.
Léonard Trierweiler lors de la cérémonie des Public Buzz Awards à Paris, le 1er avril 2015. (PJB / SIPA)

"Parfois, à l’Elysée, ça lui arrivait d’éteindre lui-même les lumières, en disant que ça coûtait trop cher", explique le fils de Valérie Trierweiler.

Lui aussi a son avis sur le chef de l'Etat. Le fils de l'ex-compagne de François Hollande, Léonard Trierweiler, s'est confié à Mouloud Achour pour Clique.tv. Davantage connu pour ses échanges houleux sur les réseaux sociaux avec Louis Sarkozy, le fils de Valérie Trierweiler s'est cette fois prêté au jeu de l'interview. 

Elle doit être mise en ligne, jeudi 30 avril à 18 heures, dans son intégralité. Mais un extrait a déjà été diffusé dans l'émission "La Nouvelle Edition" sur Canal+.

"Il éteignait les salons de l’Elysée un par un"

Léonard Trierweiler s'épanche notamment sur les habitudes de François Hollande. "Parfois, à l’Elysée, ça lui arrivait d’éteindre lui-même les lumières, en disant que ça coûtait trop cher, machin… Il n’arrête pas ! " explique l'adolescent.

"Je me souviens d’une scène où il éteignait les salons de l’Elysée un par un. C’était assez drôle." Mais est-ce digne de la fonction présidentielle ? Le fils de Valérie Trierweiler conclut qu’on ne peut pas "être normal et président" à la fois. 

 

Vous êtes à nouveau en ligne