Fenêtre sur le plateau de l’Aubrac

France 3

Cette semaine, fenêtre sur le plateau de l’Aubrac dans le massif central. L’occasion de découvrir à plus de 1000m d’altitude, les secrets de cette terre d’élevage et de randonnée pour les marcheurs de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Tous les soirs, Jean Prat y rejoint ses animaux. L’éleveur connaît le tempérament de chacune de ses bêtes. Pour lui c’est un crève cœur de devoir s’en séparer. "La vache de l’Aubrac vieillit bien jusqu’à 20 ans, c’est assez exceptionnel. Au niveau de la production, on les garde jusqu’à 10-12 ans pour valoriser l’animal. Après on essaye de les vendre, pour la reproduction chez un autre éleveur" détaille Jean Prat.

Une terre de contrastes

L’Aubrac est une terre de contrastes. Sur ce vaste plateau, l’eau, la pierre, le vent sculptent les grands espaces. Pour connaître cette contrée, rien de tel que la randonnée sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Des sentiers qu’emprunte Gonzalo Dias depuis plus de 30 ans. Le randonneur aime à dire qu’il ressemble à cette terre jonchée de granite. "Un paysage comme l’Aubrac, ça forge forcément le caractère. C’était pendant longtemps une région difficile à vivre. Les habitants ont fait avec, et cela a forgé des caractères peut-être un petit peu taciturnes, mais au fil du temps on arrive à créer de vrais liens" explique-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne