Famille tuée à Garons : la procureure confirme un drame familial

La maison de Garons (Gard) où s\'est déroulé un drame familial, le 21 janvier 2013.
La maison de Garons (Gard) où s'est déroulé un drame familial, le 21 janvier 2013. (PASCAL GUYOT / AFP)

Le père se serait suicidé après avoir tué sa compagne et ses trois enfants.

Il s'agirait bien d'un drame familial. C'est ce que confirme l'autopsie des corps des cinq membres d'une famille trouvés morts lundi dans une maison de Garons (Gard), près de Nîmes, selon la procureure, mercredi 23 janvier.

"Les plaies du père sont compatibles avec un suicide, a dit la procureur de Nîmes, Laure Beccuau lors d'un point presse. Les investigations confirment l'absence d'intervention d'un tiers."

Un couple "en grande difficulté"

L'homme de 50 ans, sa compagne de 40 ans, ainsi que leurs trois enfants âgés de 4, 11 et 13 ans ont été découverts morts à leur domicile, lundi soir, par les pompiers, appelés par un voisin pour un début d'incendie. Des traces d'arme blanche ont été trouvées sur les corps des deux adultes et les deux aînés, des traces de strangulation sur le petit garçon de 4 ans.

"Des témoignages parlent d'un couple 'en grande difficulté', a ajouté la procureure. Viviane [la mère] avait annoncé son intention de partir, récemment. [Le père] avait affirmé qu'il préférait tuer tout le monde dans ce cas." L'enquête se poursuit, notamment pour tenter de déterminer l'emploi du temps des protagonistes du drame. Non mariés, l'homme et sa compagne vivaient dans cette commune depuis plusieurs années, selon des voisins.

Vous êtes à nouveau en ligne