Essais nucléaires : de nouvelles indemnisations

FRANCE 3

En visite à Tahiti, le président français François Hollande a reconnu que les essais nucléaires avaient eu des conséquences sanitaires graves pour les îles du Pacifique. De nouvelles victimes vont être indemnisées.

Trente ans que les Polynésiens attendaient un geste fort de l'Etat français. François Hollande a reconnu ce lundi 22 février que les essais nucléaires menés par la France avaient eu des conséquences graves, notamment à Tahiti. "Je reconnais que les essais nucléaires menés entre 1966 et 1996 ont eu un impact environnemental, provoqué des conséquences sanitaires", a déclaré le président de la République au micro de France 3. Le chef de l'Etat a par ailleurs indiqué que d'autres victimes de ces essais allaient être indemnisées.

Insuffisant selon les victimes

Une reconnaissance et des dispositions qui ne satisfont pas pleinement les victimes. "Ce qu'il aurait fallu faire, c'est que toute personne qui développe une pathologie dite radio-induite et qui avait travaillé ou séjourné sur la zone de sécurité doit être indemnisée, il n'y a pas à discuter", a déclaré Jean-Luc Sans, le président de l'Association des vétérans des essais nucléaires contacté par France 3. Au total, 193 essais ont eu lieu entre 1966 et 1996 dans les îles du Pacifique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne