Un chirurgien se trompe et retire le rein sain d'une patiente

Josée Blanc-Lapierre -France 2 et France 3 Strasbourg

Un urologue de la clinique Sainte-Anne de Strasbourg (Bas-Rhin) a retiré le 8 mars le rein sain d'une patiente à la place du rein gauche malade.

Hospitalisée à la clinique privée Sainte-Anne de Strasbourg (Bas-Rhin), une septuagénaire devait subir le 8 mars une ablation d'un rein touché par une tumeur. Le chirurgien s'est trompé et a retiré l'organe sain. Le praticien a été suspendu pour cinq mois, et avait délà été sanctionné par le passé après la mort d'un de ses patients.

Vous êtes à nouveau en ligne