Enfants égorgés en Seine-et-Marne : la mère a été hospitalisée après examen psychiatrique

Le pavillon familial de Dampmart (Seine-et-Marne), où les corps des trois enfants ont été retrouvés le 22 février 2013.
Le pavillon familial de Dampmart (Seine-et-Marne), où les corps des trois enfants ont été retrouvés le 22 février 2013. (MAXPPP / ARNAULT SERRIERE)

La mère de famille, recherchée après la découverte des corps vendredi matin, avait été interpellée plus tard dans la journée à Paris.

La mère des trois enfants retrouvés égorgés vendredi au domicile familial a été hospitalisée d'office samedi 23 mars à l'issue d'un examen psychiatrique. Selon RTL, les enquêteurs privilégient la thèse d'un coup de folie qui l'aurait conduite à tuer ses trois enfants.

C'est le père qui avait découvert le corps de sa fille de 14 ans et de ses deux fils de 16 et 9 ans en rentrant du travail, vendredi matin, dans la maison familiale de Dampmart (Seine-et-Marne). Aussitôt recherchée par la police, la mère a été interpellée plus tard dans la journée dans le 20e arrondissement de Paris. Elle se trouvait chez des proches, également appréhendés et placés en garde à vue. 

La mère aurait des problèmes d'alcool

D'après RTL, des voisins auraient "clairement vu" cette femme, âgée de 41 ans, fuir le domicile familial peu avant l'arrivée du père et la découverte des corps. Toujours selon la radio, la quadragénaire, musicienne, aurait des antécédents psychiatriques. Une source judiciaire a précisé qu'elle souffrirait d'alcoolisme.

Selon certains voisins, le couple traversait une période difficile, même si beaucoup les décrivent comme très discrets. Leur fils aîné se serait absenté de manière répété de son lycée, selon un camarade de classe, invoquant des "problèmes" sans plus de précision. 

Une marche blanche en mémoire des victimes a démarré à 15 heures dans le village de Dampmart, tandis que les cloches de l'église sonnaient. Plus d'une centaine de jeunes, des amis de l'école, pour certains vêtus de blanc, y participaient

Vous êtes à nouveau en ligne