Emploi : le luxe échappe à la crise

FRANCE 2

Le secteur continue d'embaucher chaque année. Le groupe Hermès vient d'ouvrir sa15e manufacture en France. 100 personnes ont été recrutées.

Alors que l'emploi fait grise mine en France, un secteur semble échapper à la crise. Le luxe continue de créer des emplois. À Héricourt, près de Montbéliard, le groupe Hermès vient d'ouvrir sa 15e manufacture. 100 personnes ont été recrutées. Chacun d'entre eux fabrique à la main des sacs à main de luxe vendu 7 000 euros pièce. Roman Powolny est un ancien coiffeur, en reconversion depuis un an. Après quelques mois de chômage, il a suivi une formation pour devenir maroquinier d'art. "C'est une grande chance pour nous tous de pouvoir apprendre ce métier, de participer à cette initiative de garder du vrai 'Made in France', avoir ça, c'est très précieux", commente le jeune homme.

Une école très réputée

Un poste en CDI, rémunéré plus d'un SMIC par mois est rare dans cette région. Ici, les emplois manquent et le taux de chômage est élevé. Fraichement arrivé dans l'entreprise ou ancien d'autres sites tous les employés de cette manufacture ou presque ont été formés au même endroit, l'école Boudard, un centre de formation publique spécialisé dans les métiers du cuir depuis plus de 30 ans. Depuis une vingtaine d'années, il fournit au groupe de luxe de la main d'oeuvre triée sur le volet. Pour les apprentis, cinq mois de formation payés un peu plus que le SMIC par l'entreprise puis un an dans une manufacture avant de décrocher un diplôme et un emploi en CDI. Chaque année deux promotions de 40 apprentis sortent de cette école.

Vous êtes à nouveau en ligne