Emmanuel Carrère sacré par le Renaudot pour "Limonov"

%3Cp%3ELe%20romancier%20Emmanuel%20Carr%26egrave%3Bre%20devant%20le%20restaurant%20Drouant%2C%20%26agrave%3B%20Paris%2C%20o%26ugrave%3B%20il%20a%20re%26ccedil%3Bu%26nbsp%3Ble%20prix%20Renaudot%2C%20le%202%20novembre%202011.%3C%2Fp%3E
%3Cp%3ELe%20romancier%20Emmanuel%20Carr%26egrave%3Bre%20devant%20le%20restaurant%20Drouant%2C%20%26agrave%3B%20Paris%2C%20o%26ugrave%3B%20il%20a%20re%26ccedil%3Bu%26nbsp%3Ble%20prix%20Renaudot%2C%20le%202%20novembre%202011.%3C%2Fp%3E (%3Cp%3EMARTIN%20BUREAU%20%2F%20AFP%3C%2Fp%3E)

Le prix Renaudot a couronné mercredi Emmanuel Carrère pour Limonov. En octobre dernier, Olivier Barrot l'avait reçu dans son émission Un livre, un jour sur France 3.

Le prix Renaudot a couronné mercredi 2 novembre Emmanuel Carrère pour Limonov (P.O.L), portrait du sulfureux Edouard Limonov, idole underground dans l'URSS de Brejnev, clochard à New York, écrivain branché à Paris et fondateur d'un parti ultranationaliste en Russie. L'écrivain faisait figure de favori pour ce prix convoité. En octobre, Olivier Barrot l'avait reçu dans son émission Un livre, un jour, sur France 3.

Vous êtes à nouveau en ligne