Meurtre de Kevin et Sofiane à Échirolles : un procès hors norme

FRANCE 3

En 2012, ils avaient été lynchés par une bande en furie à Échirolles en Isère. Les 12 agresseurs identifiés vont comparaître lundi 2 novembre pour un double meurtre.

Lundi 2 novembre à Grenoble s'ouvre un procès très attendu devant la cour d'assises des mineurs. Un procès hors norme. Ils seront 12 à comparaître pour un double meurtre. Celui de Kevin et de Sofiane, un étudiant en master et un éducateur. En 2012, leur mort avait suscité une émotion considérable à Échirolles où des milliers de personnes avaient participé à une marche en leur mémoire. Les deux jeunes hommes ont été lynchés par une bande en furie alors qu'ils essayaient de dissuader des jeunes de participer à une bagarre. 

Coups de couteau

Tout avait commencé par une altercation banale devant le lycée Marie Curie d'Échirolles puis la tension n'a cessé de monter dans le quartier. Kevin et Sofiane ont été lynchés, passés à tabac avant d'être achevés à coup de couteau dans ce parc de la ville.
L'enquête n'a pas permis d'établir quels agresseurs sont à l'origine des coups mortels. "Les accusés ont beaucoup menti tout au long de l'instruction, essayant de minimiser leur responsabilité et se réfugiant derrière l'opacité du groupe pour dire qu'ils n'ont rien fait, que ce n'est pas eux, c'est l'autre", commente Me Francis Szpiner, avocat des familles de Kevin et Sofiane. À présent, les habitants de la ville attendent beaucoup de ce procès qui va s'ouvrir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne