Drame d'Échirolles : le témoignage d'une mère

FRANCE 2

Une équipe de France 2 a rencontré la mère de l'un des deux garçons qui ont trouvé la mort voilà trois ans à Échirolles lors d'un déchainement de violence.

Cette semaine se tient à Grenoble (Isère) le procès du drame d'Échirolles. En 2012, Sofiane et Kevin, deux jeunes de 21 ans, avaient trouvé la mort à la suite d'un déchainement de violences. L'année dernière, France 2 avait rencontré la mère de Kevin, un jeune sans histoire, étudiant en master. Cette mère, d'un courage et d'une dignité exemplaires, avait marqué les esprits. "Il faut qu'ils aient la sanction qu'ils méritent, sinon ce qu'on fait est vain", déclare Aurélie Monkam Noubissi, tout à fait calme.

"Pourquoi ? Pourquoi ?"

Elle était chez elle lorsqu'elle a pris connaissance de l'agression de son fils, quelques heures après, elle apprenait sa mort. "J'avais besoin de lire la bible. On se dit: 'pourquoi, pourquoi ?'". Elle décide ensuite d'écrire au ministère de l'Intérieur. "C'est arrivé à mon fils, il ne faut pas que ça arrive à d'autres". Elle assure ne pas éprouver de haine pour les agresseurs de son fils. Aurélie Monkam a depuis créé un collectif de quartier et vit toujours à Échirolles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne