DSK visé par une enquête pour escroquerie

FRANCE 3

L'ancien directeur du FMI est rattrapé par l'affaire LSK, du nom de son ancienne société d'investissement qui a fait faillite. Deux actionnaires ont déposé plainte.

Relaxé il y a quelques mois dans l'affaire du Carlton, Dominique Strauss-Kahn est à nouveau lié à la justice. On apprend ce vendredi 16 octobre que l'ancien directeur du FMI est rattrapé par l'affaire LSK. LSK (Leyne Strauss-Kahn), c'est cette société d'investissement luxembourgeoise qu'il avait fondée avec le financier franco-israélien Thierry Leyne.

Ce dernier s'est suicidé l'an dernier, en se jetant d'une tour de Tel-Aviv. Quelques jours après, le fonds d'investissement était déclaré en faillite avec une ardoise de 100 millions d'euros. Selon une ancienne salariée, cette faillite serait frauduleuse.

Il a perdu beaucoup d'argent

DSK se retrouve en première ligne pour rendre des comptes aux actionnaires, qui ont perdu beaucoup d'argent. Deux d'entre eux ont porté plainte pour escroquerie. Les avocats de l'ancien ministre assure que s'il était bien le président du fonds, leur client n'avait pas de rôle opérationel et a lui-même été trompé. Dominique Strauss-Kahn aurait même perdu beaucoup d'argent. L'enquête doit répondre à une question : où sont passés les 100 millions d'euros ?
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne