Drôme : la communauté musulmane a peur

FRANCE 3

Dans la Drôme, les quatre lycéens qui projetaient d'incendier la mosquée ont été exclus de l'école et placés sous contrôle judiciaire. Parents, lycéens et habitants sont sous le choc.

Mercredi 1er avril, quatre lycéens, âgés de 16 et 17 ans, ont été mis en examen. Ces élèves envisageaient d'incendier la mosquée de Montélimar (Drôme), probablement à l'aide d'un engin explosif. Au domicile d'un des suspects, les gendarmes ont retrouvé des munitions, une carte, un plan d'action et des documents sur la fabrication d'explosifs. 

Exclusion et incompréhension 

C'est la direction de l'établissement qui a alerté la justice après qu'un des quatre suspects a averti ses parents et l'école.
Les quatre jeunes ont été exclus de l'école et placés sous contrôle judiciaire.
 
Au sein du lycée militaire, l'affaire suscite l'incompréhension : "Je ne savais pas du tout qu'il pouvait faire ça", témoigne une élève qui connaissait l'un des quatre suspects. Dans le quartier, les riverains sont également sous le choc : "ça fait bientôt 43 ans qu'on n’est là, on n’a jamais vu ça, jamais. C'est impossible", note une passante, au micro de France 3. La communauté musulmane de la ville se sent aujourd'hui menacée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne