Double meurtre de Montigny-lès-Metz : Henri Leclaire renvoyé aux assises

france 3

Henri Leclaire vient d'être renvoyé aux assises. Le parquet avait pourtant requis un non-lieu pour cet homme mis en examen aux côtés du tueur en série Francis Heaulme pour le meurtre de deux enfants dans les années 80.

C'est un énième rebondissement 30 ans après le meurtre de deux enfants à Montigny-lès-Metz. Il y a un mois, le parquet avait requis un non-lieu à l'encontre d'Henri Leclaire. Le troisième suspect de l'enquête sera finalement renvoyé devant les assises. Lui clame son innocence, les familles d'Alexandre Beckrich et Cyril Beining, elles, attendent la vérité.

Un feuilleton judiciaire

Les deux garçons avaient huit ans, lorsqu'ils ont été tués. Ils ont été retrouvés morts le 28 septembre 1986, le crâne fracassé par des pierres. Le nom d'Henri Leclaire apparaît dès le début de l'enquête. À l'époque, il s'accuse du meurtre, avant de se rétracter peu après, et d'être mis hors de cause. Tous les soupçons se portent alors sur un autre homme : Patrick Dils. Condamné, il passera 15 ans en prison, avant d'être acquitté. C'est ensuite que l'enquête se tourne vers un autre suspect : le tueur en série Francis Heaulme. Il nie les faits, même s'il reconnaît avoir été sur les lieux le jour du drame. C'est lui qui affirme encore qu'Henri Leclaire était aussi présent. Tous deux devront s'expliquer ensemble sur le banc des accusés lors du procès.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne