Don du sang : les stocks sont au plus bas

France 3

Au mois de décembre, le nombre de dons a baissé de 10% comme c'est souvent le cas en période de vacances.

À Valenciennes dans le Nord, à part quelques rares habitués, ils étaient peu nombreux jeudi 3 janvier au matin dans le centre pour venir donner leur sang. En période de fêtes, les donneurs sont moins nombreux et les stocks plus fragiles. C'est donc l'occasion pour l'Établissement français du sang (EFS) de faire une piqure de rappel. "Les besoins sont continus, quelle que soit la période. C'est plus difficile d'atteindre nos objectifs lorsqu'on est en période de fêtes ou lorsqu'on est en long week-end", rappelle ainsi la Dr Geneviève N'Diaye, responsable du centre de l'EFS de Valenciennes.

De nombreuses collectes mobiles

Dans les Hauts-de-France, 1 000 dons sont nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins de la population, d'où l'importance pour l'EFS de convaincre de nouveaux donneurs. "On fait des séances d'information dans les lycées, dans les entreprises (...) afin de parler du don du sang et d'éviter les a priori qu'on pourrait avoir", détaille Amélie Dubeaurepaire, responsable infirmière. L'EFS demande quelques minutes de votre temps dans un centre de dons ou lors d'une des nombreuses collectes mobiles organisées un peu partout dans la région.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne