Mort d'Axel Kahn : Emmanuel Macron rend hommage à "un humaniste engagé pour les autres"

Le professeur Axel Kahn, à Paris le 14 avril 2021.
Le professeur Axel Kahn, à Paris le 14 avril 2021. (ERIC FEFERBERG / AFP)

De nombreuses personnalités, mais aussi des anonymes, rendent hommage au généticien Axel Kahn, décédé mardi à l'âge de 76 ans.

"Grand scientifique. Essayiste guidé par l'éthique et la morale. Humaniste engagé pour les autres, avec la Ligue contre le cancer jusqu'au bout. Amoureux de la vie. Il était tout cela, Axel Kahn", a réagi, sur Twitter, le président de la République Emmanuel Macron, mardi 6 juillet, après la mort du professeur Axel Kahn"Rendre hommage à l'homme, c'est d'abord épouser ses combats, saluer cette vie qui avait valeur d'exemple et faire nôtres ses engagements", avait salué plus tôt le Premier ministre, Jean Castex, sur Twitter. Le généticien, qui luttait contre un cancer, est mort à l'âge de 76 ans, selon un communiqué de la Ligue contre le cancer. Suivez notre direct.

Un scientifique de renom. Né le 5 septembre 1944 en Touraine, docteur en médecine diplômé en 1974, Axel Kahn a été chercheur à l'Inserm avec une spécialité en biochimie. Il est devenu directeur de recherche de classe exceptionnelle en 1993. Il a également présidé l'Institut Cochin. Ses travaux portaient sur la génétique moléculaire, appliquée à l'étude des maladies héréditaires. Il est connu du grand public pour ses actions de vulgarisation scientifique et a été le président de la Ligue contre le cancer.

Un homme engagé en politique. D'abord membre du Parti communiste dans les années 1970, il s'engage ensuite au Parti socialiste après la victoire de François Mitterrand en 1981 mais le quitte deux ans plus tard. Le généticien fait partie de l'équipe de campagne de Martine Aubry pour l'élection présidentielle de 2012 avant d'être investi comme candidat PS aux législatives de 2012 à Paris. Il est alors battu par François Fillon.

Il avait médiatisé sa fin de vie. L'ancien généticien, qui luttait contre un cancer à un stade très avancé, s'était exprimé à plusieurs reprises dans les médias pour raconter sa lutte contre la maladie et livrer ses sentiments sur sa fin de vie. Il avait même lancé un blog où il s'exprimait sur le sujet. Il avait quitté la présidence de la Ligue contre le cancer en juin à cause de sa maladie.

Vous êtes à nouveau en ligne