Deux marins français portés disparus au large des côtes britanniques

Christophe Doledec, l\'armateur du Neway ici photographié en 2008, chalutier à bord duquel deux marins sont tombés à l\'eau, samedi 13 avril 2013 au large des Cornouailles britanniques.
Christophe Doledec, l'armateur du Neway ici photographié en 2008, chalutier à bord duquel deux marins sont tombés à l'eau, samedi 13 avril 2013 au large des Cornouailles britanniques. ( MAXPPP)

Ils étaient embarqués à bord d'un chalutier qui a lancé samedi un appel de détresse depuis les Cornouailles britanniques.

C'est peu après 19 heures, samedi 13 avril que le Neway donne l'alerte. Deux marins embarqués à bord du chalutier breton de 24 mètres, viennent de tomber à l'eau, à 30 milles au nord des îles Scilly, à l'ouest des Cornouailles britanniques. Le bateau, un chalutier du port du Légué, à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), appartient à l'armateur Christophe Doledec comme l'explique Ouest France.

Immédiatement après l'appel de détresse, des équipes de secours britanniques entament et coordonnent des recherches. Plusieurs navires, dont quatre français, se sont rendus sur zone. Mais les conditions sont difficiles. Les circonstances de la disparition des deux marins ne sont pas encore connues, tout comme leur identité.

Ce fait-divers n'est pas le premier survenu à bord du Neway. En mai 2008, au large de l'île d'Ouessant, dans le Finistère, un marin portugais avait grièvement blessé à la hache deux de ses quatre collègues. Il avait pénalement été reconnu irresponsable et placé en hôpital psychiatrique.