La circulation des TGV Paris-Bordeaux a complètement repris

La gare de Paris-Montparnasse le 5 Juillet 2013.
La gare de Paris-Montparnasse le 5 Juillet 2013. ( MAXPPP)

Les forts orages de la nuit dernière ont provoqué des chutes d'arbres et de branchages sur les voies. 

La circulation des TGV sur l'axe Paris-Bordeaux a repris complètement samedi 27 juillet dans l'après-midi, après une interruption du trafic en début de journée dans les deux sens à la suite de chutes d'arbres sur les voies provoquées par des orages pendant la nuit.

"La circulation des TGV a totalement repris depuis 16h30", avec des "conditions de circulations normales" rétablies sur les deux voies de l'axe Paris-Bordeaux, a annoncé la SNCF. Compte tenu du nombre de trains à faire circuler, la SNCF "prévoit néanmoins des retards jusqu'à la fin de la journée", et appelle les voyageurs à se renseigner sur internet ou par téléphone.

Elle a prévu aussi, "bien qu'il s'agisse d'un cas de force majeure lié à des circonstances climatiques exceptionnelles", de rembourser à hauteur de 50% les billets des voyageurs dont le train aura plus de 4 heures de retard, et à 100% ceux qui ont plus de 5 heures de retard.

La SNCF "reste en alerte"

 

La SNCF dit par ailleurs "rester en alerte", alors que Météo France a placé samedi 42 départements en alerte orange pour les orages. En début d'après-midi, les trains avaient recommencé à circuler de façon "lente et progressive" après une interruption complète de plusieurs heures, mais seulement alternativement sur une seule voie aux départs de Paris-Montparnasse et de Bordeaux.

Six TGV avaient été "retenus" à Montparnasse, deux à Bordeaux et sept dans les gares intermédiaires (Poitiers, Châtellerault, Angoulême, Tours) en raison des "très violents orages" qui ont provoqué la chute de "plusieurs centaines d'arbres" sur les voies dans la nuit.

A la gare Montparnasse à Paris, en fin de matinée, beaucoup de passagers ont patienté dans le calme, certains depuis plusieurs heures, avant de pouvoir partir à bord de leur TGV. Devant les guichets, de longues files d'attente de voyageurs souhaitant changer leurs billets s'étaient formées. Environ 200 personnes "sont au travail sur les voies depuis 4 heures ce matin", avait indiqué la SNCF en milieu de journée. De forts orages ont touché le Sud-Ouest dans la nuit de vendredi à samedi, avant de remonter vers le Centre et la région parisienne. Les orages ont provoqué des chutes d'arbres et de branchages sur les voies. 

Vous êtes à nouveau en ligne