Quand les Normands ont vu partir l'occupant

France 2

Après l'arrivée des alliés en Normandie, le 6 juin 1944, plusieurs milliers de soldats du Reich ont fui la région.

Alors que l'anniversaire du débarquement des alliés en Normandie est célébré cette semaine, une équipe de France 2 est revenue sur le quotidien des habitants, après des années d'occupations nazies.
Il n'aura fallu que quelques heures, le 6 juin 1944, pour que les soldats du Reich fuient la région, après l'arrivée des alliés. Dans les rues de Sainte-Mère-Eglise, le 7 juin au matin, seuls des soldats américains parachutés dans la nuit foulent le sol de la ville. Les occupants sont bel et bien partis.  

Des milliers de maisons détruites 

Ce matin-là, Henri-Jean Renaud se souvient avoir vu un soldat allemand mort, couché par terre. "C'est à partir de là que la liberté est arrivée", se rappelle le vieil homme. À l'époque, sa famille ouvre les bouteilles de cidre pour fêter cette victoire.
Mais la guerre n'est pas terminée partout. Les villes sont libérées au fur et à mesure. "Durant la bataille de Normandie, des milliers de villes et de maisons sont détruites par les combats", rapporte la journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne