Dans les profondeurs avec l'apnéiste Morgan Bourc'his

FRANCE 3

L'apnéiste vient de battre son propre record de France en atteignant les 90 mètres.

Un voyage dans les abysses. À la force des bras et sans palmes, Morgan Bourc'his s'immerge trois minutes pour frôler la profondeur de 90 mètres. "Avant de descendre, c'est plutôt une mise au calme au niveau de la ventilation c'est-à-dire retirer calmement, ne pas forcer", décrit Morgan Bourc'his, champion du monde 2013 (poids constant sans palmes).

L'importance du mental

Il s'est installé à Marseille où il effectue ses courses de préparation. Il faut maintenant se recentrer sur la partie aquatique, travailler sa cage thoracique et surtout son mental. "C'est vrai que la partie mentale prend une place prépondérante. Être capable de se mettre en apnée c'est déjà contre nature parce qu'on a besoin de respirer et d'oxygène pour vivre", précise Morgan Bourc'his.

Il dément le mythe du grand bleu : "Lorsque je descends au fond de l'eau je n'ai pas envie d'y rester (..., il n'y a aucun apnéiste sur terre qui a envie de rester sous l'eau". L'apnée pour Morgan c'est aussi le plaisir de flâner dans des décors sous-marins féériques. À quelques jours des championnats du monde, il vient de battre son propre record de France en atteignant les 90 mètres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne