Quand la préhistoire influence l'art moderne au Centre Pompidou

FRANCE 3

L'exposition "Préhistoire, une énigme moderne", se tient jusqu'au 16 septembre au Centre Pompidou à Paris. On y découvre comment les artistes ont été influencés par les découvertes du 19e et du 20e siècle sur la préhistoire. 

Quand les premiers archéologues découvrent le crâne de l'homme de Cro-Magnon en 1868 dans une grotte de Dordogne, c'est un choc. De la fin du 19e au début du 20e siècle, les premières découvertes préhistoriques vont être une vraie fascination. "On a un sentiment de présence, de proximité avec ces hommes qui étaient les mêmes que nous, et qui vivaient il y a 30, 40, 50 voire 100 000 ans avant nous", explique Rémi Labrusse, commissaire de l'exposition "Préhistoire, une énigme moderne".

Les plus grands artistes se sont inspirés des réalisations préhistoriques 

Les artistes de la préhistoire vont inspirer les artistes modernes, y compris les réalisateurs de cinéma. Mais pas seulement. Certaines œuvres de Picasso ressemblent à des œuvres préhistoriques. Une petite Vénus, vieille de 25 000 ans, découverte en 1922, va déchaîner l'inspiration des artistes. Matisse, Giacometti et Picasso ont chacun reproduit l'oeuvre, à leur manière. Aujourd'hui, les archéologues font tous les jours de nouvelles découvertes préhistoriques. 

L'exposition "Préhistoire, une énigme moderne" se tient au centre Pompidou jusqu'au 16 septembre prochain. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne