VIDEO. Manuel Valls entame un délicat déplacement en Corse

Manuel Valls se rend pour la première fois en Corse, lundi, en tant que Premier ministre.

Attention, déplacement délicat. Manuel Valls se rend pour la première fois en Corse en tant que Premier ministre, lundi 4 juillet. Et les dirigeants nationalistes de l'exécutif de l'île comptent bien mettre sur la table les points sensibles, de l'amnistie des "prisonniers politiques" au statut de la langue corse.

S'il s'était rendu à plusieurs reprises dans l'île en tant que ministre de l'Intérieur, c'est le premier déplacement de Manuel Valls, qui entretient des rapports parfois tendus avec le camp nationaliste, depuis qu'il est à Matignon. C'est aussi la première visite d'un des membres de l'exécutif depuis la victoire des nationalistes Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni aux élections régionales de décembre 2015.

Des annonces attendues

Cette victoire électorale inédite avait débouché sur un entretien des deux hommes avec Manuel Valls, à Matignon. Une rencontre conclue sur la création de trois groupes de travail, consacrés respectivement à "l'avenir et au développement de la langue corse", à la "lutte contre la spéculation foncière et la fiscalité" et à la mise en place de la "collectivité unique" prévue au 1er janvier 2018, qui doit entraîner la fusion des deux départements avec l'organe régional. "Ce déplacement sera l'occasion de présenter les principales propositions du gouvernement issues des trois groupes de travail", a fait savoir Matignon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne