Les indépendantistes retrouvent de la vigueur en Europe

France 3

Dans plusieurs régions d'Europe, la tentation de la sécession s'exprime. Des revendications à la fois culturelles et économiques. 

Des indépendantistes qui revendiquent par milliers. Des citoyens européens qui réclament davantage d'autonomie pour être plus forts. Ce phénomène s'est exacerbé depuis la crise économique de 2008. L'Italie du Nord ne veut plus payer pour celle du Sud. La Lombardie et la Vénétie ont décidé d'organiser un référendum consultatif le 22 octobre pour prendre leurs distances avec le Mezzogiorno. Même opposition entre la Flandre riche et la Wallonie pauvre. Tous ces territoires ne veulent pas forcément faire le saut dans le vide, mais peser dans les politiques nationales.

La Corse satisfaite

Pour l'Écosse, c'est la question européenne qui divise. Pas question de se laisser entraîner dans un Brexit dur alors qu'elle veut rester dans l'UE. Elle doit voter dans les prochains mois pour ou contre son indépendance. Des poussées indépendantistes dont profitent certains pour réclamer une plus grande reconnaissance de leur identité. Par exemple, la Corse a obtenu un statut particulier et une très large autonomie au cours de l'élection de son assemblée, il y a deux ans. Des manifestations populaires, la plupart sans issues légales, renforcent les tensions au risque d'opposer davantage les membres d'une même nation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne