Lèpre des oliviers : le combat d’Emilie Borel, oléicultrice en Corse et autrice

France 3

Oléicultrice en Corse, Emilie Borel commercialise une des meilleures huiles au monde. Mais son entreprise pourrait pourtant déposer le bilan.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les éditions des Equateurs publieront le 8 août Les secrets de l’olivier, d’Emilie Borel. L’autrice, passée par le secteur humanitaire, y dépeint son amour pour la culture de l’olivier, qu’elle pratique en Corse depuis 2008. Classée dixième meilleure du monde, son huile pourrait toutefois disparaître, son entreprise étant menacée de dépôt de bilan. Pour quelle raison ?

Une décision publique à conséquences économiques ?

L’arrivée supposée en Corse de la bactérie tueuse d’oliviers Xylella fastidiosa a amené l’État à interdire il y a trois ans la plantation de nouveaux oliviers. "En raison de cette décision des pouvoirs publics, je n’exploite que 15 hectares sur 35. Cela m’empêche de me développer, de dégager plus de profits", précise Emilie Borel qui vante dans son ouvrage les mérites culinaires et culturels de l’olivier. "Si les banques me contraignent au dépôt de bilan, je continuerai, d’une manière ou d’une autre", assure encore l’autrice. Une belle détermination.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne