Incendies : un homme placé en garde à vue à Ajaccio

FRANCE 3

Le journaliste Henry Mariani a été envoyé en Corse, alors que les incendies ont détruit plusieurs centaines d'hectares de forêt. Il évoque l'origine de ces incendies.

Quelles sont les hypothèses privilégiées par les enquêteurs ? La piste criminelle est-elle envisagée ? "Ce soir il y a un homme placé en garde à vue à la gendarmerie d'Ajaccio. Dans les faits, il est fortement soupçonné d'avoir provoqué l'incendie qui a détruit une vingtaine d'hectares et menacée plusieurs habitations en Corse du Sud. Ici à Bastia, les gendarmes tentent également de connaître l'origine du plus gros incendie de l'été qui a déjà détruit, plus de 1 800 hectares", annonce le journaliste Henry Mariani.

Les habitants persuadés de l'incendie criminel

Le procureur de la République a indiqué qu'aucune piste n'était privilégiée, mais les habitants des communes concernées tiennent un tout autre discours. "Ils nous expliquent que l'incendie est parti en bordure de route hier soir à 23h, alors que le vent soufflait à plus de 130km/h, dans une zone où la pression incendiaire est forte. (...) On peut donc raisonnablement dire que la piste criminelle semble tout doucement se dessiner. Il faudra attendre les conclusions de l'enquête, qui prendra plusieurs semaines", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne