Corse : raz-de-marée nationaliste

France 2

Les nationalistes ont largement remporté le 1er tour des élections territoriales avec 45,36% des voix.

On peut considérer que le second tour est déjà joué après cette "lame de fond", selon les termes de Gilles Simeoni, le leader autonomiste, repris par la journaliste de France 2, Hélène Hug, qui s'exprime en direct depuis Bastia ce lundi 4 décembre.

Depuis trois ans, les nationalistes ne cessent de progresser en Corse. Plus de 45% dimanche 3 décembre, c'est dix points de plus qu'aux élections territoriales de 2015. Ce score leur donne du poids pour négocier avec l'État un futur statut d'autonomie de l'île de Beauté.

Aucun élu de gauche

Les nationalistes relèguent loin derrière deux autres listes de droite qui devraient fusionner ce lundi. La liste LREM, 4e, a déjà annoncé qu'elle ne se joindrait pas à ce front républicain anti-nationalistes. Le FN est éliminé dès le premier tour. Il n'y aura pas d'élus FN à l'Assemblée de Corse, et c'est une première, il n'y aura pas non plus d'élus de gauche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne