Corse : la manifestation s'est dispersée dans le calme

FRANCE 3

Des milliers de manifestants sont descendus dans la rue, samedi 20 février, à Bastia (Haute-Corse), pour soutenir Maxime, un supporter qui aurait été éborgné par la police.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté, samedi 20 février, pour soutenir le supporter blessé samedi 13 février, en marge de la rencontre Reims/Bastia. Supporters, étudiants, ils sont quelques milliers à être venus manifester leur soutien à un des leurs. "Ghjustizia per Maxim" (Justice pour Maxime) ont scandé les manifestants, en soutien à Maxime, jeune supporter ayant perdu un oeil, samedi 13 février. À l'issue du match de football Reims/Bastia, il aurait reçu un tir de flashball.

Des dirigeants du SC Bastia et des élus

Autre soutien : celui à Rémy Di Caro, condamné à cinq mois de prison ferme, après avoir été arrêté au cours d'une soirée de violences urbaines, mardi 16 février, à Corte (Hautes-Corse). Dans la foule, on trouvait des dirigeants du club de Bastia, et quelques élus. Après des slogans hostiles aux journalistes ou contre l'État français, la manifestation s'est dispersée dans le calme. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne