Corse : l'inquiétante sécheresse

FRANCE 2

La Corse, et plus particulièrement le nord de l'île, est en proie actuellement à la sécheresse. Les réserves d'eau affichent un niveau inquiétant, et les autorités pourraient prendre des mesures de restriction dès le mois d'avril.

Sur les hauteurs du Cap Corse, la forêt témoigne de la sécheresse exceptionnelle qui se prolonge. Depuis plusieurs semaines, le maire de Tomino (Haute-Corse) a les yeux rivés sur sa station de pompage. Il atteste d'un niveau comparable à celui d'une fin d'été. Un constat partagé par la collectivité de l'île, qui gère cette réserve d'eau du Cap Corse. L'eau contenue sous ces bâches ne suffira pas à combler les besoins de cet été. Il appelle donc à l'économiser dès à présent.

Les climatologues sont pessimistes

Et les pouvoirs publics ne sont pas les seuls à tirer le signal d'alarme. Selon ces climatologues de l'université de l'île, ces sécheresses pourraient bien se répéter d'année en année. Alors les maires envisagent des restrictions dès le mois d'avril. Des coupures d'eau pendant l'été : une catastrophe en perspective pour les commerçants de la petite station balnéaire. Un peu plus loin, le petit chantier naval du port. Son patron est formel : faute d'eau courante, cet été, les yachts passeront leur chemin. Une inquiétude partagée par les élus de la région. Seule solution : dessaler l'eau de mer et la rendre potable via des installations extrêmement coûteuses pour ces petites communes. Alors la collectivité de Corse pourrait mettre la main au porte-monnaie pour financer cette solution de court terme et produire cette eau bientôt si précieuse sur une île en première ligne du changement climatique en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne