Canyoning : un sport prisé par les familles

France 3

Le drame corse pose la question de la sécurité des sports en eaux vives. Comment limiter au maximum les risques ? 

En prenant leur équipement avant d'explorer les gorges du Chassezac (Lozère), les canyoneurs pensent à l'accident survenu en Corse la veille, mais personne ne semble s'en inquiéter. "D'après les articles que j'ai lus, ce n'est pas lié à la sécurité, donc ça ne m'inquiète pas", constate un homme en train d'enfiler son casque. L'ambiance est décontractée, mais le groupe est limité à dix personnes.

"Ce n'est pas un sport dangereux"

Le guide est très attentif et vérifie les équipements. Une fois dans l'eau, il réitère ses consignes de sécurité. Le groupe s'enfonce ensuite dans la vallée et enchaîne les toboggans, les descentes et les cascades. Malgré les précautions, le risque zéro n'existe jamais. "Ce n'est pas un sport dangereux, mais c'est un sport où l'on peut se blesser", explique Pierrick Dalban, gérant d'une société de canyoning. Les accidents mortels de canyoning sont rarissimes en France. Dans les Gorges du Chassezac, il n' y a qu'un seul mort en trente ans lors d'une sortie encadrée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne