Bastia : violents affrontements entre manifestants nationalistes et policiers

France 3

De violents affrontements entre nationalistes et policiers ont eu lieu ce samedi 15 octobre à Bastia (Haute-Corse). Une manifestation de soutien de jeunes nationalistes a dégénéré.

De violents affrontements entre nationalistes et policiers ont eu lieu ce samedi 15 octobre à Bastia (Haute-Corse). "350 policiers restent mobilisés et certains quartiers de la ville de Bastia demeurent inaccessibles ce soir. Les incidents ont cessé, mais ils ont été particulièrement violents à l'issue d'une manifestation organisée par les nationalistes pour réclamer l'amnistie des prisonniers", explique Henri Mariani, en direct de Bastia (Haute-Corse).

4 véhicules incendiés, mais pas de blessés

50 à 60 jeunes hommes cagoulés et vêtus de noir ont jeté des cocktails Molotov sur les grilles de la préfecture occasionnant une riposte immédiate des policiers à coups de grenades lacrymogènes. "Les incidents se sont poursuivis une bonne partie de l'après-midi dans tout le centre-ville de Bastia. Quatre véhicules ont été incendiés, mais il n'y a pas de blessés. Ce soir, de jeunes étudiants nationalistes de l'université de Corte ont décidé d'entamer une grève de la faim", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne