5 nuances de célébration de victoire électorale

Les nouveaux députés ont célébré leur victoires de façon plus ou moins calme.

Il n’est pas parvenu à devenir président de la République mais Jean Lassalle a finalement été réélu député dans la 4ème circonscription des Pyrénées-Atlantique. Jean Lassalle, élu du parti Résistons, a fêté sa victoire auprès de plusieurs de ses électeurs, dans son village de Lourdios-Ichère. Pour l’occasion, le "fils de berger" a fait un "paquito", se laissant porter du bout des bras par la foule.

Meyer Habib a été élu sous la bannière UDI dans la 8e circonscription des Français établis hors de France, qui comprend Israël. Pour sa victoire, il a partagé une vidéo sur les réseaux sociaux. Autour de lui, ses convives chantent, tandis qu’il remercie le "tout-puissant" pour cette élection.

En Corse, se sont les indépendantistes qui font leur entrée à l’Assemblée nationale. Michel Castellani, membre de la coalition nationaliste Pè a Corsica, a été élu dans la première circonscription de Haute-Corse. Le député a entonné le Dio vi salvi Regina, l’hymne corse.  

Joie de la Guyane à la Somme

En Guyane, La République en Marche remporte une victoire avec l’élection de Lénaïck Adam, dans la deuxième circonscription. Le nouvel élu de 25 ans a été porté à bout de bras par ses partisans et a serré fort sa maman.

De son côté François Ruffin, le journaliste fondateur du journal Fakir, vient de devenir député de la première circonscription de la Somme. Le réalisateur du documentaire "Merci Patron !" a chanté l’Internationale avec ses soutiens. Il a plaisanté en lançant : "écoutez, j’avais préparé un discours de défaite moi. Bah ouais. Donc il va falloir improviser autre chose".

 

Vous êtes à nouveau en ligne