Consommation : les extensions de garanties sont-elles vraiment utiles ?

FRANCE 2

Une équipe de France 2 démêle le vrai du faux sur les différentes garanties proposées lors de l'achat d'un objet.

Achat d'une télévision, d'un ordinateur ou d'un lave-linge, l'extension de garantie est systématiquement proposée. Une assurance payante, entre 5 et 10% du prix de l'appareil et qui séduit un Français sur deux. Pour vendre ces assurances, les commerçants usent de méthodes très persuasives. En caméra cachée, des journalistes de France 2 ont pu constater ces méthodes.
Dans un magasin de produits électroniques, la technique du vendeur est simple : mentir. Il assure que la garantie contre les pannes est de un an seulement. C'est faux, celle-ci est de deux ans pour tous les objets, c'est la garantie légale de conformité obligatoire. À côté de cette première garantie, celle des vices cachés couvre l'objet deux ans à partir de la découverte du problème. Certains magasins poussent la protection encore plus loin avec une garantie commerciale d'un an ou deux. 

Des contrats opaques 

Ces trois assurances sont toujours comprises dans le prix, l'extension de garantie est une quatrième protection que le vendeur cherche à vendre. 44,90 euros pour une tablette numérique, seule protection supplémentaire à ce prix-là le vol ou la casse de l'écran et un flou concernant le contrat. Ces extensions de garanties sont souvent opaques, impossible de consulter les clauses en magasin avant d'acheter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne