Christine Lagarde assure avoir "zéro" ambition politique en France

Christine Lagarde, le 27 juin 2013 à Washington (Etats-Unis).
Christine Lagarde, le 27 juin 2013 à Washington (Etats-Unis). (MANDEL NGAN / AFP)

"Je suis très, très bien où je suis", a déclaré à l'AFP la directrice générale du FMI.

Contrairement à son prédécesseur Dominique Strauss-Kahn, Christine Lagarde n'envisage pas un retour sur la scène politique française. C'est du moins ce qu'a déclaré la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) jeudi 27 juin dans un entretien à l'AFP.

Elle assure avoir "zéro" ambition politique en France. "Je suis très, très bien où je suis", a déclaré la patronne du Fonds, qu'elle dirige depuis juillet 2011. Alors que certains de ses proches préparaient il y a quelques mois un éventuel retour de Christine Lagarde, l'avenir politique de l'ancienne ministre s'est assombri avec l'affaire Tapie. 

Dans cet entretien, elle a d'ailleurs refusé de faire le moindre commentaire sur cette affaire dans laquelle elle est témoin assistée. "Je suis complètement ancrée dans ma mission, dans ce que je dois faire à la tête du FMI", a-t-elle simplement noté.

Vous êtes à nouveau en ligne