Charente-Maritime : quand un maire rembourse les impôts locaux

L'objectif du maire de Marans (Charente-Maritime) ? Attirer de nouveaux habitants. La justice a été saisie.

Marans (Charente-Maritime) est une ville où il fait bon vivre. Seul problème, sa rue principale est défigurée par un flot ininterrompu de véhicules. Résultat, les magasins ferment les uns après les autres. Pour arrêter cette hémorragie, le maire de la ville a trouvé un argument : rembourser la part communale des impôts locaux pendant cinq ans à tout nouvel arrivant.

Le tribunal administratif doit statuer

"Il s'agit d'une promotion, il s'agit de faire valoir la commune", explique Thierry Belhadj, le maire de Marans. Par exemple, pour un couple avec deux enfants, l'économie sera de 700 euros par an. Mais tous les élus ne sont pas d'accord. Les habitants, eux, sont partagés. Une femme dénonce le fait que les habitants qui sont là depuis longtemps ne bénéficient de rien. Pour l'instant, la démarche est gelée, le tribunal administratif de Poitiers doit statuer sur cette mesure inhabituelle.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne