Calais : 120 migrants érythréens obtiennent l'asile en quelques jours

Des migrants de Calais attendent la visite du ministre de l\'Intérieur, Bernard Cazeneuve, le 4 mai 2015 à Calais (Pas-de-Calais).
Des migrants de Calais attendent la visite du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, le 4 mai 2015 à Calais (Pas-de-Calais). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Selon L'Express.fr, l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) a organisé une opération spéciale dans la jungle de Calais.

En quelques jours, 120 migrants, pour la plupart originaires d'Erythrée, ont obtenu l'asile en France. Cette opération, révélée jeudi 21 mai par L'Express.fr, a été menée dans le plus grand secret à Calais (Pas-de-Calais) par l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra). En moyenne, les délais de réponse pour une demande d'asile sont de deux ans.

Depuis le week-end précédent et jusqu'au jeudi, une équipe de l'Ofpra était à Calais. Elle a accompagné les associations locales dans la jungle, le campement de fortune où vivent les migrants, pour convaincre ces derniers de déposer une demande. Après cette inscription, des entretiens se sont déroulés à la sous-préfecture.

Ce n'est pas la première fois que l'Ofpra mène de telles opérations, relève L'Express.fr, qui cite des précédents à Lyon, Metz ou Grenoble. A Calais, cette démarche vise à désengorger la ville, où se rendent tous les migrants désireux de rejoindre le Royaume-Uni. Une fois l'asile obtenu, les 120 personnes retenues sont, en effet, parties en car vers des lieux d'hébergement un peu partout en France.