Bureau national du PS : un rappel à l'ordre pour les frondeurs

FRANCE 2

Le Parti socialiste tenait mardi 24 février son bureau national. Il n'y a pas eu de sanctions contre les frondeurs, mais un rappel à l'ordre du Premier secrétaire.

Une semaine après le recours à l'article 49.3 pour faire passer la loi Macron, les échanges ont été musclés mais il n'y a pas eu de règlement de comptes. "Ce n'était pas une boucherie, on n'a pas échangé de noms d'oiseaux", ont confié plusieurs responsables du PS à Sophie Brunn de France 2.

Le rappel à l'ordre de Jean-Christophe Cambadélis

Le Premier secrétaire du PS a rappelé l'indispensable solidarité avec le gouvernement : "Nous demandons tout simplement aux parlementaires de respecter les statuts une fois que le vote est intervenu", a-t-il déclaré. Réaction du député frondeur Jérôme Guedj : "Oui, il faut que le PS se ressaisisse, mais partout : dans les sections, mais aussi chez les militants qui sont au gouvernement". Le patron du PS tente de tenir son parti et de ménager les susceptibilités, à un mois d'élections départementales qui s'annoncent particulièrement difficiles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne