RN 164 : une route bretonne en construction depuis 30 ans

France 2

Faute d’avoir été terminée, la RN 164 provoque ralentissements, déviations et incidents. Cela freine le développement du centre de la Bretagne.

Lancée à la fin des années 60, la construction de la RN 164, qui relie Rennes à Quimper, n’est pourtant pas terminée. 56 kilomètres de 2 X 2 voies restent inachevés, ce qui ralentit le trafic routier dans la région et nuit au développement de la région, dont les habitants se sentent “enclavés”. Jérôme Lejart, responsable d’une société de paysagisme, admet ainsi que les chantiers situés à "plus d’une heure vingt sont refusés". Selon lui, "cela n’est pas assez rentable, c’est une perte de temps". 

Une fin des travaux, pas avant 2030

Si les habitants se plaignent du manque de dynamisme économique de la région, faute d’être bien reliée au reste de la Bretagne, Jean-Louis Martigné, maire de Caurel (Côtes d’Armor), mise, lui, sur le tourisme. "Monuments, lacs, restaurants, nous devons amener les touristes à rester dans la région. Cette activité est vitale dans notre territoire mal connecté", estime l’édile breton. Pour le moment, la direction de la maîtrise d’oeuvre de la Dreal Bretagne, se veut relativement optimiste concernant la poursuite des travaux. "Le budget 2019 a été validé, avec 40 millions d’euros fléchés et garantis. Cela va permettre de lancer des appels d’offre", précise Patrick Gomi. Toutefois, les 56 kilomètres à terminer ne seront pas achevés, a priori, avant 2030.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne