Bretagne : Louise de Quengo enterrée une seconde fois à Tonquédec

Près de quatre siècles après sa mort, la dépouille de Louise de Quengo, découverte par des archéologues dans un cercueil de plomb, sera inhumée à Tonquédec (Bretagne).

Elle s'appelait Louise de Quengo. Décédée en 1656, elle faisait partie de la haute noblesse bretonne du XVIIe siècle. Elle est l'ancêtre du comédien Guillaume de Tonquédec. Son corps a été découvert en mars 2014, sous le couvent des jacobins à Rennes, protégé par un cercueil de plomb dans un état de conservation exceptionnel d'où l'intérêt suscité chez les archéo-antropologues de l'Inrap, comme Rozen Colleter.

Transférée à Tonquédec

Les scientifiques ont également fait appel au CHU de Toulouse qui a envoyé Fabrice Dédouit, l'un de ses médecins légistes. Identifiée grâce au coeur de son mari retrouvé près d'elle, Louise de Quengo, qui s'était retirée dans un couvent après son deuil, n'a sans doute pas fini de révéler tous ses secrets. Les 80 descendants de la famille de Tonquédec se sont réjouis de la décision du conseil municipal de la commune des Côtes-d'Armor d'accueillir la dépouille de leur ancêtre. Ce sera chose faite ce mercredi 23 septembre dans l'après-midi à Tonquédec donc. L'un des deux frères de Louise en avait acquis le château fort en 1636.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne