Braderie de Lille : malgré l'annulation, les commerçants s'installent

France 3

Face à la menace terroriste, la municipalité avait décidé de ne pas organiser la grande braderie ce premier week-end de septembre.

Avec des fanions et des banderoles colorées, le centre-ville de Lille se prépare aux festivités ce 2 septembre. Il n'y a pas l'effervescence habituelle à la veille de la grande braderie, mais  on est venu de Marseille, de Strasbourg ou d'ailleurs, et ce malgré l'annulation de l'évènement pour des raisons de sécurité. "On avait réservé, donc on s'est dit 'Tant pis, on viendra quand même'", exprime ainsi une commerçante. "On va voir quelques magasins, voir si on peut enquiller une petite braderie à l'intérieur des boutiques", sourit un homme.

Ouverture dominicale

Sur les façades des commerces locaux, on affiche son choix. Une ouverture dominicale permettra peut-être d'atténuer la perte du chiffre d'affaires habituel de la braderie. Une quinzaine de restaurants de Lille s'est rassemblée sous la bannière "Moult, moules et cætera". Une part de leurs recettes ce week-end sera reversée aux victimes de l'attentat de Nice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne