GM&S : que réclament les salariés ?

En direct devant l'usine de Renault, Sébastien Kerroux revient sur la manifestation des salariés et leurs revendications.

L'équipementier automobile GM&S sera fixé sur son sort dans deux jours. Ce mardi, les salariés manifestent devant l'usine Renault de Villeroy dans l'Yonne. "L'accès au site de Renault logistique est bloqué depuis 9 heures ce matin, par environ 150 salariés de GM&S. Des salariés et des syndicats qui comptent faire pression sur les constructeurs que sont PSA et Renault", explique Sébastien Kerroux, en direct de Villeroy.

277 emplois en jeu

"Des syndicats qui réclament notamment des indemnités de licenciement supérieures au montant légal. Mais également plus d'emplois conservés, car rappelons que le repreneur potentiel, GMD, propose de conserver 120 emplois sur les 277 existants. Une offre de reprise qui ne pourra se faire que si l'ensemble des acteurs joue le jeu, à savoir par l'État et les constructeurs. Et pourtant, Bercy a annoncé hier soir que PSA finalement refuserait d'investir cinq millions d'euros dans le projet. Cinq millions d'euros qui sont pourtant demandés par le repreneur potentiel", détaille le journaliste de France 3. Et de conclure : "L'offre de reprise sera examinée par le tribunal de commerce de Poitiers jeudi 19 juillet. Une audience cruciale puisque 277 emplois sont en jeu."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne