Jura : les autorités sévissent face aux cueillettes illégales de champignons

FRANCE 3

La saison des champignons vient de débuter. Dans le Jura, des centaines de cueilleurs venus de Roumanie sont à la recherche des lactaires, un champignon peu consommé en France, mais très recherché dans le sud de l'Europe. Pour lutter contre ce trafic, la réglementation est sévère.

Une couleur saumon qui fait l'objet de toutes les convoitises. Le lactaire est une espèce de champignon très prisée, mais aussi très contrôlée. Depuis quelques jours, des permis de cueillir sont délivrés pour pouvoir ramasser cette variété de champignon. Elle est réservée uniquement aux locaux. Les collectivités veulent mettre un terme à la cueillette illégale.

Éradiquer la cueillette sauvage et la revente illégale

"On avait un afflux de cueilleurs illégaux roumains, avec un trafic parallèle qui n'était pas du tout maîtrisé. Les lactaires partaient surtout en Espagne pour les potages", explique Michel Bourgeois, président de l'association des communes forestières du Jura. Et, si les lactaires sont autant recherchés, c'est parce qu'ils rapportent gros. En une journée, un cueilleur peut ramasser entre 20 et 40 kilos de champignons. À 5 € le kilo en moyenne, il est possible de gagner jusqu'à 200 € par jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne