Obsèques : les pierres tombales d'occasion

France 3

Les pierres tombales d'occasion ont le vent en poupe, pour diverses raisons. Comme à Vesoul (Haute-Saône), où France 3 s'en rendue. 

À Vesoul (Haute-Saône), au fond du nouveau cimetière, un particulier a pris rendez-vous pour une vente bien singulière. Sur le catalogue proposé par la ville, une quinzaine de pierres tombales d'occasion sur lesquelles on a pris soin d'effacer toute mention du précédent locataire. Lucien souhaite en profiter pour renouveler la tombe de son père. D'autres n'hésitent pas à acheter ainsi leur propre pierre tombale.

Le problème des pierres tombales abandonnées

Cette idée de pierre tombale d'occasion trottait dans la tête du responsable des cimetières depuis au moins cinq ans. Comme partout ailleurs en France, il était confronté au problème du démontage puis de la destruction coûteuse de monuments en bon état, mais sur des concessions non renouvelées. À une quarantaine de kilomètres de Vesoul, dans le petit village de Lavoncourt (Haute-Saône), on a résolu tout autrement le problème des pierres tombales abandonnées. Car ici, il n'était pas question d'en faire commerce malgré les sollicitations. "On a gardé toutes les stèles qui étaient encore en bon état pour décorer le cimetière", explique Jean-Paul Carteret, maire de Lavoncourt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne