Disparition en Haute-Saône : un village sous le choc

FRANCE 3

En Haute-Saône, le village de Gray-la-Ville est encore sous le choc. Le samedi 28 octobre, une jeune femme a disparu alors qu'elle faisait son jogging. Deux jours plus tard, un corps calciné est retrouvé à quelques kilomètres de là, il n'a pas encore été identifié.

Sous ce chapiteau, les enquêteurs ratissent minutieusement la scène de crime avec une question en tête : le corps calciné retrouvé le lundi 30 octobre pourrait-il être celui d'Alexia Daval, disparue deux jours plus tôt en faisant son jogging à quelques kilomètres de là ? Une centaine de gendarmes sillonnent la zone, les habitants de la commune sont mobilisés, mais inquiets.

Un profil étudié par les enquêteurs

Alors que 400 personnes participaient à une battue le 30 octobre dernier, un cadavre calciné est découvert caché sous des branchages. Trois jours après la disparition de la jeune femme de 29 ans, les rues du village de Gray-la-Ville (Haute-Saône) sont comme vidées de leurs habitants. Proches et riverains partagent la même douleur. Les gendarmes analysent le profil d'un homme qui aurait harcelé par téléphone Alexia Daval. L'autopsie du corps retrouvé aura lieu le jeudi 2 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne