Bourgogne : la montée des eaux continue

FRANCE 3

En Bourgogne, l'eau continue lentement de monter ce vendredi 26 janvier.

Seuls les camions de pompiers peuvent encore circuler dans les rues d'Izier (Côte-d'Or). Au cœur du village, la famille Ratte, sinistrée, attend sur son perron. Sans le soutien des pompiers, les habitants d'Izier ne pourraient pas se maintenir chez eux. Depuis deux jours, de très nombreux villages du bassin de la Saône sont touchés par les inondations. Ici, aux Maillys (Côte-d'Or), c'est un agriculteur qui a vu avant-hier, mercredi 24 janvier, les eaux envahir la cour de sa ferme. Son outillage et ses réserves de foin baignent dans 30 centimètres.

Vigilance orange pour les bassins du Doubs et de la Saône

Mais Michel Barthélémy s'inquiète surtout pour ses vaches. Un peu en amont, les agriculteurs de Charnay-les-Chalon (Saône-et-Loire) tentent depuis deux jours de sauver leur village, niché entre la Saône et le Doubs. Ils empilent des sacs de sable : des digues qui semblent bien dérisoires face à la crue. Des images aériennes montrent l'ampleur des inondations. Les bassins du Doubs et de la Saône restent ce vendredi soir en vigilance orange. La décrue s'amorce, mais lentement. Elle est ralentie par les précipitations de ces dernières heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne