Besançon : un anesthésiste soupçonné d'avoir empoisonné sept patients

France 3

Un médecin anesthésiste est soupçonné d'avoir volontairement empoisonné sept patients entre 2008 et aujourd'hui. Deux n'ont pas survécu. Les faits se sont déroulés dans deux cliniques de Besançon, dans le Doubs. Le praticien a été mis en examen hier, lundi 6 mars.

Hier soir, lundi 6 mars, le médecin anesthésiste est sorti libre du palais de justice de Besançon (Doubs), libre, mais mis en examen pour empoisonnement avec préméditation. La justice le soupçonne de sept emprisonnements volontaires, dont deux mortels. Pour ses avocats, c'est une charge démesurée. "C'est un mot extrêmement fort, presque attentatoire à la présomption d'innocence de ce médecin, puisqu'il est véritablement présenté depuis le début de cette procédure comme coupable", explique Maître Randall Schwerdorffer.

Sept empoisonnements

Le médecin âgé de 45 ans exerce dans cette clinique privée. C'est l'établissement qui a alerté la justice en janvier dernier, après deux problèmes intervenus lors d'opérations bénignes. Des faits troublants selon la direction de la clinique. Les sept empoisonnements présumés se seraient déroulés entre 2008 et 2017, sur des patients jeunes, sans prédisposition particulière. Le médecin a été placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction d'exercer son métier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne