Incidents de Moirans : la chronologie des événements

FRANCE 2

Une équipe de France 2 revient sur les violents incidents de la journée d'hier à Moirans.

Il est un peu plus de 18h hier soir, mardi 20 octobre, sur les quais de la gare de Moirans (Isère). Soudain, un engin de chantier apparaît avec un autre véhicule qu'il pousse sur les voix. À bord du chariot élévateur, ils sont trois. Tous portent une cagoule. À côté, en courant, un autre homme va chercher de quoi embraser la voiture. En quelques minutes, des colonnes de fumée apparaissent à plusieurs endroits. Le trafic ferroviaire sera suspendu pendant plus de quatre heures. Hors caméra, certains émeutiers semblent s'en réjouir.
A l'origine de ces violences, un accident de la route, trois jours plus tôt, samedi à 3h30 du matin. Trois jeunes se tuent à bord d'une voiture volée à Saint-Joseph-de-Rivière. Ils sont soupçonnés d'avoir commis un cambriolage. Le frère de l'une des victimes est en prison et demande à la juge d'assister à son enterrement. Une demande refusée hier.

Plusieurs départs de feu

Alors à 15h30, simultanément, plusieurs feux sont allumés : à la gare, mais aussi sur la principale route de Moirans. Dans le même temps, à 100km de là, plusieurs détenus, dont le frère de la victime, refusent d'entrer dans leurs cellules à la prison d'Aiton. À 17h, une mutinerie débute. Une vingtaine de détenus mettent le feu aux coursives et détruisent les serrures. Une équipe d'intervention spécialisée rétablira le calme. À 18h30 à Moirans, les forces de l'ordre interviennent, il leur faudra deux heures au total pour reprendre la situation en main.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne