Passionnés : quand l'horloge devient un passe-temps

FRANCE 2

À Lyon (Rhône), Habib Ben Salah, le propriétaire d'un bar-restaurant, possède près de 400 horloges.

Habib Ben Salah, patron du bar-restaurant 'Le Masséna" à Lyon (Rhône), est passionné par les horloges. Pour lui, l'image du temps qui passe est devenue un passe-temps. Ce restaurateur profite de ses rares moments disponibles pour agrandir constamment sa collection. Parmi ses dernières trouvailles, il y a des modèles anciens, mais aussi des plus modernes, du coucou suisse au masque de Dark Vador.

Changement d'heure

"Tant que j'ai de la place, des clous et un marteau, ça fonctionne", commente le collectionneur. Il a amassé plus de 300 pendules en dix ans. Sur les murs il y en a vraiment pour tous les goûts et à toutes les heures. Ce samedi 28 octobre au soir, Habib Ben Salah va avoir du travail. Deux fois par an, lors des changements d'horaire, il lui faut rerégler chaque pendule une à une. À trois heures du matin demain, il sera deux heures, à la bonne heure.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne