Puy-de-Dôme : un professeur d’EPS avec une main bionique

France 3

Thomas De’Kimpe, professeur au lycée Massabielle de Le Vernet-la-Varenne (Puy-de-Dôme), dispose d’une main bionique. Elle lui permet d’être plus à l’aise avec son handicap.

Devant ses élèves, le professeur d’EPS se prête volontiers à la curiosité que suscite sa main bionique. Des capteurs sont placés à l’intérieur de son gant et réagissent à ses impulsions. Pour compléter le tout, une application sur smartphone lui permet de programmer toute une série d’autres gestes. "Ce sont les gestes prédéfinis", explique Thomas De’Kimpe, professeur au lycée Massabielle de Le Vernet-la-Varenne (Puy-de-Dôme).

Encore plus cool aux yeux de ses élèves

Il dispose d’une main bionique pour remplacer les doigts qu’il s’est fait amputer après un accident en sciant une planche. La tentative de greffe a été un échec, mais la chance a fini par lui sourire. Une entreprise islandaise lui propose de devenir le premier patient test de son gant bionique, en Auvergne-Rhône-Alpes. Thomas De’Kimpe est désormais plus à l’aise avec son handicap. Pour ses élèves, il est encore plus cool avec son air de superhéros. Depuis la dernière rentrée, le professeur d’EPS a repris le cours normal de ses activités et sa volonté a déjà marqué les esprits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne