Le CHU de Clermont-Ferrand ouvre une cave à vin dans son service de soins palliatifs

France 3

Le service de soins palliatifs du CHU de Clermond-Ferrand est unique en France. Sa particularité, il dispose d'une cave à vin.

Depuis quelque temps, le service de soins palliatifs du CHU de Clermont-Ferrand propose à ses pensionnaires d'agrémenter leur repas avec des verres de vin. "C'est un plaisir supplémentaire", témoigne un patient. Un choix dicté par la volonté des médecins d'améliorer la fin de vie de chacun.

"Ils sont touchés de voir que même les médecins s'intéressent à ce qu'ils peuvent manger ou ce qu'ils peuvent boire. Ce n'est pas que la question du vin, c'est beaucoup plus large que ça. On s'intéresse à leur quotidien", témoigne un médecin au micro de France 3.

"Il a retrouvé le goût de vivre"

La femme du premier patient à avoir bénéficié de la cave, deux semaines avant sa mort, témoigne : "Ce qui est extraordinaire, c'est que petit à petit, il a retrouvé le goût de vivre. Il retrouvait le goût des choses, le goût de ce qui était beau et pouvait communiquer avec les autres de manière normale et non plus comme un malade".

Un service possible grâce à la générosité de certains producteurs qui pourraient bientôt offrir des grands crus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne